Qu’est ce qu’un microprocesseur | Définition, fonctionnement & types – à l’intérieur d’un ordinateur quel est le composant permettant de réaliser les calculs nécessaires à son fonctionnement ?

Un microprocesseur est le centre d’un système informatique, qu’il s’agisse d’un ordinateur portable, d’un serveur ou d’un ordinateur de bureau. Tous les ordinateurs équipés de microprocesseurs ont la même fonction de base ; ils traitent les données selon la même méthode.

Ce contenu a été mis à jour le 26/10/2022 : Comme de nombreux internautes vous recherchez à l’intérieur d’un ordinateur quel est le composant permettant de réaliser les calculs nécessaires à son fonctionnement. Dans cet article nous définissons ce qu’est un microprocesseur, son rôle dans un ordinateur et son fonctionnement.

Dans cet article :

Qu’est ce qu’un microprocesseur ?

Premièrement, un microprocesseur est le centre d’un système informatique, qu’il s’agisse d’un ordinateur portable, d’un serveur ou d’un ordinateur de bureau. Les microprocesseurs traitent les données selon la même méthode.

Un microprocesseur est un petit moteur qui contient tous les composants nécessaires pour fonctionner comme un ordinateur complet. Ces composants sont appelés CPU ou unités centrales de traitement.

Qu'est ce qu'un microprocesseur | Définition, fonctionnement & types - à l'intérieur d'un ordinateur quel est le composant permettant de réaliser les calculs nécessaires à son fonctionnement ?
Bus connecté au microprocesseur

Donc une puce s’appelle circuit intégré. C’est un petit morceau de silicium mince avec des transistors gravés dessus. Une puce mesure jusqu’à 1 pouce de diagonale ; il contient des dizaines de millions de transistors.

En savoir plus sur le fonctionnement interne d’un microprocesseur peut vous aider à mieux comprendre son fonctionnement. En étudiant les processus utilisés pour en créer un, vous pouvez également en apprendre davantage sur le langage d’assemblage, qui est le langage naturel d’un microprocesseur.

Comment fonctionne un microprocesseur ?

Un microprocesseur effectue des calculs grâce à son ALU (ou Arithmetic/Logic Unit). Il peut effectuer des additions, des soustractions, des multiplications et des divisions en un seul mouvement rapide.

Un microprocesseur déplace des données d’un emplacement de mémoire à un autre. Un microprocesseur ajuste son ensemble actuel d’instructions en fonction du résultat d’une décision.

Un bus de données entre des données depuis la mémoire ou sortir des données vers la mémoire. Une ligne de lecture/écriture indique à la mémoire si elle doit définir l’emplacement spécifié ou l’obtenir.

En utilisant une séquence d’impulsions d’horloge, la ligne d’horloge, une ligne qui redémarre le compteur de programme sans données après une réinitialisation.

Quels sont les différents types de microprocesseur ?

Cependant, il existe trois types de microprocesseurs différents : RISC, EPIC et CISC.

  • CISC implique que les instructions de l’ordinateur se composent de plusieurs parties. Par exemple, une seule instruction effectue plusieurs actions de bas niveau.
  • RISC est un terme utilisé pour désigner un ordinateur à jeu d’instructions réduit. Le nom de ce langage de programmation est approprié, car ses instructions sont simples et directes. Cependant, ils se terminent également en un cycle d’horloge et n’utilisent que quelques modes d’adressage.
  • EPIC est un système qui met explicitement en parallèle le traitement des instructions.

De plus, les ordinateurs utilisent des compilateurs pour traiter les instructions en parallèle. De plus, le traitement complexe des instructions avec moins de vitesses d’horloge.

La mémoire et les instructions du microprocesseur

Les microprocesseurs ont une ROM et une RAM.

  • ROM signifie Read Only Memory. De même, une puce ROM est programmée avec un ensemble permanent d’octets prédéterminés. Donc, le bus d’adresse indique à la puce ROM quel octet prendre et placer sur le bus de données. Lorsque la ligne RD change d’état, la puce ROM présente l’octet sélectionné sur le bus de données.
  • RAM signifie Random Access Memory. La RAM contient des octets d’informations que le microprocesseur peut lire ou écrire selon que les lignes RD ou WR sont signalées. Un problème avec les puces RAM d’aujourd’hui est qu’elles oublient tout une fois l’alimentation coupée. C’est pourquoi les ordinateurs ont besoin de ROM.
Qu'est ce qu'un microprocesseur | Définition, fonctionnement & types - à l'intérieur d'un ordinateur quel est le composant permettant de réaliser les calculs nécessaires à son fonctionnement ?
Exemple de microprocesseur

Même le microprocesseur extrêmement simple exécute plusieurs jeux d’instructions. Cet ensemble de mots est appelé le langage d’assemblage du processeur. Donc, l’assembleur convertit des mots en leurs modèles de bits, puis placer la sortie de l’assembleur en mémoire pour exécution par le microprocesseur.

Qu’est ce qu’un processeur 64 bits ?

Ces processeurs ont des ALU 64 bits, des registres 64 bits, des bus 64 bits, etc.

Les processeurs 64 bits étendent l’espace d’adressage. Les puces 32 bits sont généralement limitées à un maximum de 2 Go ou 4 Go d’accès RAM.
Les puces 64 bits offrent plus d’options, car l’espace d’adressage RAM 64 bits est essentiellement illimité dans un avenir prévisible – 2 ^ 64 octets de RAM correspondent à environ 1 milliard de Go de RAM. A

Aussi, avec un bus d’adresse 64 bits et un large bus de données haut débit sur la carte mère, les machines 64 bits fournissent des vitesses en entrée /sortie plus rapides pour des périphériques.

External link

https://www.auditsi.eu/?page_id=3759

https://www.irif.fr/~carton/Enseignement/Architecture/Cours/Architectures/risc.html

Internal links – à l’intérieur d’un ordinateur quel est le composant permettant de réaliser les calculs nécessaires à son fonctionnement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.